Docker en open source se nomme désormais Moby | ICTjournal

A l’occasion de sa conférence DockerCon, le spécialiste de la conteneurisation Docker a introduit Project Moby. Le projet se profile en fait comme un rebranding de la plateforme open source de Docker, se distinguant des produits Docker Community Edition (CE) et Docker Enterprise Edition (EE).

Source : Docker en open source se nomme désormais Moby | ICTjournal

Allo Houston on a perdu la baleine ! Ou plutôt on l’a retrouvé si l’on considère que « docker » était sémantiquement moins lié à une baleine 🙂

More

Træfik

Træfik (pronounced like traffic) is a modern HTTP reverse proxy and load balancer made to deploy microservices with ease. It supports several backends (Docker, Swarm, Kubernetes, Marathon, Mesos, Consul, Etcd, Zookeeper, BoltDB, Eureka, Amazon DynamoDB, Rest API, file…) to manage its configuration automatically and dynamically.

Source : Træfik

A voir !

More

papers-we-love/papers-we-love: Papers from the computer science community to read and discuss.

Papers We Love (PWL) is a community built around reading, discussing and learning more about academic computer science papers. This repository serves as a directory of some of the best papers the community can find, bringing together documents scattered across the web. You can also visit the Papers We Love site for more info.

Source : papers-we-love/papers-we-love: Papers from the computer science community to read and discuss.

De la saine lecture pour plus tard. Visiblement ce projet regroupe tout un tas d’articles de référence dans différents domaines.

Sorry, je ne sais plus d’ou je tire ce lien, sans doute de sebsauvage je m’étais juste mis le raccourci !

More

Pourquoi Google n’embauche pas nécessairement les étudiants les plus diplômés, High tech

Selon Laszlo Block, les étudiants les plus diplômés croient en leur talent ce qui les rend incapables d’échouer avec grâce. Google préfèrent les recrues capables de recul qui embrassent naturellement les idées des autres quand elles se révèlent meilleures que les leurs.

Source : Pourquoi Google n’embauche pas nécessairement les étudiants les plus diplômés, High tech

Je trouve cette manière de voir les choses excellente. La confiance en soi c’est bien, c’est même vital (ne l’oublions pas tout de même) mais lorsqu’elle empiète (trop) sur l’humilité cela devient néfaste pour l’entreprise. Je pense que nombre d’entreprises sont vraisemblablement victimes de ce syndrôme. Encore une fois google reste ce qu’il est mais semble plus pertinent que bien d’autres. Bravo.

More