Prism : Microsoft et Google n’ont pas l’autorisation d’en dévoiler davantage – PC INpact

Depuis l’éclatement du scandale Prism, les firmes américaines sont sur le devant de la scène. Plusieurs documents du lanceur d’alertes Edward Snowden pointent vers leur participation active. Désormais, Microsoft et Google sont prises entre les révélations sur Prism et l’interdiction par le gouvernement américain de communiquer davantage. Elles ne jettent pourtant pas l’éponge.

via Prism : Microsoft et Google n’ont pas l’autorisation d’en dévoiler davantage – PC INpact.

Juste une chose à dire : Mouahahahahahahah ! Mais couleur jaune par contre 🙂