SIDA. Un médicament utilisé dans le traitement de l’alcoolisme, le disulfiram (noms de marque selon les pays : Antabuse, Esperal…), aurait la capacité de « réveiller » le virus du Sida dormant dans l’organisme infecté. Une propriété permettant ainsi de le détruire ainsi que les cellules qui l’hébergent, et ce, sans effets secondaires, notent les auteurs d’une étude parue dans la revue médicale en ligne, The Lancet HIV.

Source : Sida : un médicament contre l’alcoolisme pourrait contribuer à l’élimination du virus – Sciencesetavenir.fr