Face au risque de fork, Docker met en Open Source son runtime

Docker a entendu les critiques et y répond. La société vient d’annoncer la mise en Open Source du runtime de son Docker Engine nommé Containerd. Nous nous étions fait l’écho en septembre dernier d’une grogne au sein de la communauté, grogne portant sur la façon dont la start-up fondée par des anciens de l’Epitech gère le Docker Engine, le runtime maison permettant de construire et faire tourner des conteneurs. D’où l’idée d’un fork, un dérivé du code Open Source appelé à vivre sa propre vie indépendamment de Docker. Celui-ci viserait aussi à régler différents problèmes relatifs aux déploiements en entreprise. Notamment les questions de stabilité, un prérequis pour espérer supporter des déploiements massifs au sein de grandes entreprises.

Source : Face au risque de fork, Docker met en Open Source son runtime

Pour ceux qui pensaient que docker allait trop loin. Je dirais que oui, mais dans le bon sens cette fois 🙂