L’intelligence artificielle (IA) va nous manger tout cru. Pour Laurent Alexandre, chirurgien, énarque et spécialiste des nouvelles technologies, les progrès de l’IA risquent de creuser les inégalités sociales si le système éducatif n’évolue pas très vite. La Guerre des intelligences, paru chez JC Lattès mercredi dernier, dessine un futur où les enfants pourraient s’implanter des circuits intégrés dans le cerveau pour rester compétitifs face à la machine. Avec 20 Minutes, l’auteur effleure les grandes questions que pose ce « tsunami technologique ».

Source : Intelligence artificielle: «Dans le futur, seuls les gens très intelligents et très doués trouveront du travail»

Je trouve le questionnement très pertinent. A l’heure ou l’ia est vouée à remplacer tout un tas de métiers, comment l’homme va s’adapter ? L’évolution du système d’éducation est la moindre des choses. Cela dit il faut aussi accepter qu’il n’y aura définitivement pas du travail pour tout le monde mais que le niveau d’automatisation permet de subvenir aux besoin de tout le monde.