En présentant une puce supraconductrice de 17 qubits, Intel a aussi évoqué ses efforts sur sa nouvelle technique de conception pour ses processeurs quantiques. Des travaux qui rendent plus stable et plus fiable le fonctionnement de ces composants, ce qui est indispensable pour l’informatique quantique.

Source : Informatique quantique : une nouvelle puce d’Intel laisse espérer une grande avancée – Tech – Numerama

Ayé un grand fondeur se met a produire des puces quantiques pour de vrai. Mais dans les faits cela reste inexploitable pour le commun des mortels: entre autres choses, une température de fonctionnement proche du zéro absolu, une très grande fragilité et des applications très spécifiques. C’est assez drôle de se dire que si il y a observation des QBits cela les fait disparaître…