La machine n’a (presque) plus besoin de l’humain. AlphaGo, le programme de la filiale de Google, Deepmind, qui avait secoué le monde de l’intelligence artificielle en battant le champion du monde de go Lee Sedol en 2016, a trouvé son maître : lui-même. La nouvelle version, baptisée AlphaGo Zero, a battu l’ancienne 100 à 0. Et elle a appris à jouer toute seule, sans données tirées de parties humaines.

Source : En trois jours d’apprentissage autodidacte, AlphaGo a surpassé 2.500 ans de stratégies humaines

L’intelligence artificielle fait de gros progrès ces temps ci. Entre les algorithmes qui évoluent vite et les puces hardware qui sont de plus en plus adaptées et spécialisées (on le voit avec les annonces récentes de Nvidia et Intel) il faut s’attendre a ce qu’on arrive a un stade pas si lointain ou l’IA va vraiment changer nos vies.