Le repas le plus important de la journée ? Fini, oublié. C’est mort. Le miel sera bientôt au prix du caviar, le cours du beurre a presque triplé depuis avril 2016, et on n’ose pas parler du café ou du cacao…

Source : Gros couic sur le petit-déj – Libération

Je n’aime pas tant que ça cet article en fait. La façon d’amener les choses me dérange quelque peu. Cela dit il a le mérite de parler de quelques sujets de fond : les denrées qu’on consomme le matin sont menacées : miel, chocolat et j’en passe. Même le beurre en ce moment même si c’est moins lié au climat qu’a une conjoncture socio économique.