«Je répondrai plus tard». On s’est tous dit ça au moins une fois, après avoir lu un texto ou un mail. Parce qu’on avait d’autres choses à faire, parce qu’on devait d’abord répondre à cet autre message bien plus important, ou simplement parce qu’on n’avait pas envie de répondre. The Atlantic analyse dans un nouvel article notre comportement face aux messages.

Source : Comment il est devenu normal de ne pas répondre aux textos et aux mails | Slate.fr

Mouais, au delà de tout ça je crois quand même que (disons hors cadre professionnel, ou spécifique lorsque les proches ont des raisons de s’inquiéter) nous ne sommes pas obligés / nous avons le droit de ne pas répondre immédiatement ! Je crois que pour certains dès qu’on a un téléphone portable cela veut dire que nous sommes à disposition à toute heure quelque soit la situation et donc que nous devons répondre dans la seconde. Et bien non, au nom de quoi devrais-je cesser toute activité en cours (y compris me reposer !) pour aller satisfaire ce téléphone qui sonne ? Cela devient quand même une pression et une sollicitation permanente assez néfaste au demeurant. Devenir l’esclave d’un bip…