Tagged: business

Avis d’Experts – Avi Network : quand les business models bloquent l’élasticité des entreprises

Expert en hardware, Rodolphe Moreno évoque une véritable course à l’immobilisme dans le monde de l’infrastructure associée au load balancing (ou répartiteur de charges).

Source : Avis d’Experts – Avi Network : quand les business models bloquent l’élasticité des entreprises

Un exemple assez intéressant issu du business hardware réseau. Ou comment les clients de matériels réseaux onéreux sont cloisonnés dans un dimensionnement fixé / prévu à l’avance sur une longue période alors que leur business bouge tous les jours.

More

Integrating Docker EE Into Société Générale’s Existing Enterprise IT Systems

Société Générale is a 153-year old French multinational bank that believes technology and innovation are key to enriching the customer experience and advancing economic development. A few years ago, the bank started a project to define their next generation application platform that would help them get 80% of their applications running in the cloud by 2020. Société Générale chose Docker Enterprise Edition (Docker EE) to be the foundation of their application platform and began working with it 15 months ago. This year at DockerCon Europe, Stephan Dechoux, DevOps architect, and Thomas Boussardon, Middleware Specialist, shared their journey over this time integrating Docker Enterprise Edition [Docker EE] into Société Générale IT systems. You can watch their breakout session here: //play.vidyard.com/4gmEqaJB5cb3ihec36JBto.js?v=3.1.1&type=inline A New Platform For Today and Tomorrow Société Générale has a diverse application portfolio that includes many different types of applications, including legacy…

Source : Integrating Docker EE Into Société Générale’s Existing Enterprise IT Systems

Nice news to read. Société General is diving into docker of its infrastructure. Now who would say docker is not ready for serious things ? I think banking is a serious thing (among others).

More

Le nouvel élitisme des réseaux sociaux – Rue89 – L’Obs

Longtemps, les nouveaux médias ont été caractérisés par leur caractère participatif et égalitaire. Tout le monde avait accès aux mêmes outils et fonctionnalités. Certes, l’influence des uns n’était pas celle des autres. Mais chacun pouvait parler à tous. En cela, les nouveaux médias étaient différents des anciens : tout le monde, riches et pauvres, célèbres et obscurs, utilisaient les mêmes fonctionnalités, les mêmes outils ou espaces d’interaction. Mais c’est de moins en moins le cas, estime le journaliste.

Source : Le nouvel élitisme des réseaux sociaux – Rue89 – L’Obs

Mouais, ça me parait pourtant inévitable. Que ce soit pour des raisons business (trouver des nouveaux moyen de monétisation) ou tout simplement à cause de la nature humaine.

More

Et pendant ce temps, Microsoft crée sa propre distribution Linux…

Ceci n’est pas un poisson d’avril. L’éditeur s’est appuyé sur le système open source pour renforcer son offre cloud Azure. Comme quoi, la hache de guerre est bel et bien enterrée.

Source : Et pendant ce temps, Microsoft crée sa propre distribution Linux…

Et moi je trouve ca droooooooole, mais intelligent. Généralement on est plutot meilleur avec une somme de compétences pas avec une seule qui répond à tout.

More

Le vrai coût de l’utilisation de Google par @jeromebondu

J’interviens depuis de nombreuses années en universités et écoles de commerce. La naïveté avec laquelle les étudiants voient Google est édifiante. Pour la majorité d’entre eux, le célèbre moteur de recherche peut se résumer en trois mots : simple, efficace et gratuit. La réalité est légèrement différente. Je vous invite à une réflexion en trois temps : parlons d’abord de l’efficacité du moteur, puis de sa gratuité. Enfin amusons-nous à un exercice de prospective sur les évolutions des différents outils de la « suite Google ».

via Le vrai coût de l’utilisation de Google par @jeromebondu.

Qu’on oublie pas que rien n’est gratuit. Arrêtons de dire que les services des entreprises le sont alors que c’est faux. C’est juste qu’on paye avec nous même et pas avec nos euros. Si c’est gratuit c’est que c’est toi le produit !

More