L’OCDE et le Forum de Davos se penchent sur le futur du travail. Avec un constat similaire : plus que l’automatisation, c’est le changement de nature de l’emploi qui aura le plus d’impact.

Source : Emploi : la peur de la grande substitution, Sciences & Prospectives

Je partage assez sur le fait que les décénies à venir seront le théatre d’un changement de paradigme concernant le travail. Il n’y aura plus de travail pour tout le monde. Pas forcément par le biais d’une quelqu’on crise mais simplement parceque l’augmentation de l’automatisation, de la digitalisation, de la productivité rendra inutile la majeure partie de la main d’oeuvre.

Si à ce moment on a toujours la vision de l’emploi qu’on a en ce moment ce sera bien triste. Il serait peut être temps de se poser les vrai questions comme le revenu universel ou autre.

More