Tagged: santé

Sida : un médicament contre l’alcoolisme pourrait contribuer à l’élimination du virus – Sciencesetavenir.fr

SIDA. Un médicament utilisé dans le traitement de l’alcoolisme, le disulfiram (noms de marque selon les pays : Antabuse, Esperal…), aurait la capacité de « réveiller » le virus du Sida dormant dans l’organisme infecté. Une propriété permettant ainsi de le détruire ainsi que les cellules qui l’hébergent, et ce, sans effets secondaires, notent les auteurs d’une étude parue dans la revue médicale en ligne, The Lancet HIV.

Source : Sida : un médicament contre l’alcoolisme pourrait contribuer à l’élimination du virus – Sciencesetavenir.fr

More

Le tricorder de Star Trek, c’est pour bientôt ! – Sciencesetavenir.fr

Le Qualcomm TRicorder XPrize  a lancé le défi en 2012 : « développer un outil pratique capable de diagnostiquer quinze problèmes médicaux et capter des paramètres clés pour une meilleure information de santé. » Le vainqueur devra être à même d’évaluer les pathologies « n’importe où, rapidement et efficacement » pour répondre à la question « Que dois-je faire ? » et déterminer s’il faut faire ou non appel à un médecin. Et ce afin de faire de chacun de nous un « PDG de sa santé » selon les mots de Peter Diamandis, fondateur du X-Prize, sur la scène du colloque Exponential Medicine 2015 qui a eu lieu à San Diego (Etats-Unis) début novembre 2015.

Source : Le tricorder de Star Trek, c’est pour bientôt ! – Sciencesetavenir.fr

Ca n’a pas l’air encore d’un objet magique simple à utiliser mais c’est prometteur !

More

Prix du médicament : un scandale nommé Sovaldi | Chez Michèle Rivasi | Rue89 Les blogs – Serendipity

C’set vraiment scandaleux ce qui se passe avec ce médicament dont j’entends beaucoup parler depuis une semaine ou deux.

En résumé, un nouveau traitement révolutionnaire contre l’hépatite C a vu le jour, il soigne 90% des malades (vs ~50% pour les autres traitements) mais il coute 56000€ par patient, alors que le coût de production est de 70€ par patient, que la recherche a été faite en grande partie par des financements publiques et que l’achat en 2011 de la start-up à l’origine du brevet (8,7 milliards d’euros quand même) est déjà amorti par les premières ventes.

La solution proposée à la fin de l’article (mesure juridique) me parait judicieuse dans un cas excessif comme celui-ci. Mais ils disaient tout à l’heure au journal de la santé que ça n’avait été jusque là utilisé que par des pays en voie de développement, et que ce serait une sorte de déclaration de guerre à l’industrie pharmaceutique. Quelles conséquences ?

via Prix du médicament : un scandale nommé Sovaldi | Chez Michèle Rivasi | Rue89 Les blogs – Serendipity.

En effet, c’est scandaleux. Au départ, j’aurais dit attention il ne faut pas prendre en compte que le coût de fabrication mais aussi la recherche etc dans le prix de vente. Mais quand on voit le complément apporté (financement publique etc) c’est effectivement du foutage de gueule de la part de l’industrie.

Je résume, on paye avec de l’argent publique pour construire un traitement qui nous sera facturé des sommes pharaoniques. Cherchons l’erreur.

More

La plus grande erreur de l’industrie pharmaceutiqueLe Pharmachien – Le Hollandais Volant

Voilà.

Et comment les industriels « forcent » les gens à acheter de la médecine qui rend en bonne santé ? En se rendant indispensable à cette « bonne santé ». C’est pas un hasard qu’un médicament qui supprime le mal de ventre donne mal à la tête, et inversement :p.

C’est Bill Gates qui disait que dans ce mon, il faut se rendre indispensable pour survivre.

Regardez autour de vous, et regardez les industries qui ont survécus, et qui survivront encore longtemps.

via La plus grande erreur de l’industrie pharmaceutiqueLe Pharmachien – Le Hollandais Volant.

Certes mais c’est pas ce que j’ai retenu de l’article.

J’ai surtout retenu que l’industrie pharmaceutique est en crise parce qu’elle a privilégié la finance au lieu de son objectif initial : la santé.

More

Impression 3D : une vertèbre implantée dans un garçon de 12 ans

Après 5 années de recherches et d’essais cliniques, une équipe de médecins de l’Université de Pékin a récemment réalisé la première implantation d’une vertèbre imprimée en 3D dans le corps d’un enfant de 12 ans souffrant d’une tumeur maligne située dans sa colonne vertébrale supérieure.

via Impression 3D : une vertèbre implantée dans un garçon de 12 ans.

Incroyable et ce n’est encore que le début ! J’ai vu aussi je crois des news ou il était question de remplacer une partie importante du crane endommagé d’un patient par une pièce imprimée en 3D et reconstituée sur les dimensions d’origine du patient.

More