Tagged: science

R&D : une nouvelle batterie prometteuse à base de graphène

Selon les chercheurs, le procédé permettrait de recharger la batterie en « quelques secondes » pour autonomie de plusieurs semaines. La durée de vie de la batterie serait également grandement améliorée, les scientifiques parlent de 5000 cycles en moyenne.

via R&D : une nouvelle batterie prometteuse à base de graphène.

Need @_@ Enfin des batteries qui valent le coup !!

More

Des chercheurs ont stoppé de la lumière pendant 60 secondes @ Guy DOYEN

Une équipe de chercheurs de l’Université de Darmstadt a réussi à stopper de la lumière et à la maintenir en place pendant 60 secondes. Dans leur article publié dans le journal Physical Review Letters ils expliquent comment ils ont réussi cet exploit et comment leur technique pourrait être utilisée à l’avenir.

via Des chercheurs ont stoppé de la lumière pendant 60 secondes @ Guy DOYEN.

Wow on arrête pas le progrès ! Quoi que parfois je me demande s’il existe encore (mais c’est un autre débat). Cela me parait tellement étonnant comme expérience…

More

Votre cerveau est-il trop rapide pour la science? (2e partie) | Agence Science-Presse

C’est là que son concept du double système qui cohabite dans notre cerveau —la pensée rapide et la pensée lente, Thinking Fast and Slow— intervient. Il ne dit pas que nous sommes incapables de changer d’avis: au contraire, il nous arrive, après réflexion, d’ajuster nos jugements. Mais ce n’est pas facile, parce que ce n’est pas naturel: notre cerveau n’a pas évolué pour ça. Il est plutôt équipé pour fonctionner à grande vitesse (pensée rapide) de manière à prendre des décisions à chaque seconde de notre existence. Alors que pour réfléchir (pensée lente) il faut faire un effort. Or, notre cerveau fonctionne d’abord sur le principe de la loi du moindre effort.

via Votre cerveau est-il trop rapide pour la science? (2e partie) | Agence Science-Presse.

Un article très intéressant qui aborde un concept que je ne connaissais pas : la pensée lente et la pensée rapide. Il s’agit de comprendre que notre cerveau fonctionne avant tout pour une prise de décision rapide (pensée rapide) basée sur notre expérience et nos préjugés. Cela peut donc donner des conclusions totalement fausses et arbitraires. Cependant étant donné la quantité d’information que notre cerveau traite, des choix doivent être faits et rapidement ce qui en effet oblige de tailler dans le vif d’une manière ou d’une autre pour s’en sortir.

Cependant, il existe aussi un autre mode de pensée qui cohabite. La pensée de fond, la vrai réflexion mais qui nécessite une construction et du temps. Mais elle ne se fait pas sans travail.

Il s’en suit que pour s’adresser efficacement aux personne et bien communiquer il faut tenir compte de ces différents modes de pensées. De même chaque personne raisonnera de sa propre façon aussi asséner des vérités générales n’est probablement pas le meilleur moyen de communiquer. Pour qu’un argument soit reçu, il faut qu’il entre dans le système de valeur du public visé. Voici d’ailleurs une autre citation intéressante :

Se contenter de dire à quelqu’un que ses craintes ne sont pas fondées, c’est perdu d’avance. Son cerveau rapide refusera d’écouter. À l’inverse, trouvez un bénéfice, quelque chose qui améliorera son niveau de vie, ses conditions de travail, son quartier, l’école de ses enfants, et vous aurez accroché l’attention du cerveau rapide. Peut-être qu’après coup, le cerveau lent fera par lui-même la correction de certaines des petites cases, mais ce n’est pas sûr. Visez le cerveau rapide. Si vous y parvenez, ce sera déjà un grand pas en avant.

More

Des puces électroniques imiteront le cerveau

Ces derniers ont mis au point des puces électroniques aptes à imiter le fonctionnement du cerveau humain. Ces dernières seront capables de « mémoire, prise de décision et discernement » selon l’Université de Zurich où travaillent ces chercheurs. En effet, elles ont réussi haut la main un test requérant ces qualités.

via Des puces électroniques imiteront le cerveau.

Hummm dubitatif je suis. Cela dit si ça se confirmait ça donnerait quelques frissons das le dos !

More

Découverte d’un nouveau type d’étoiles « clignotantes » – Sciences et Avenir

De nombreuses étoiles sont connues pour être « variables » ou « pulsantes » mais une équipe d’astronomes de Genève a découvert un nouveau type de ces étoiles à la luminosité changeante.

via Découverte d’un nouveau type d’étoiles « clignotantes » – Sciences et Avenir.

Une news qui pourrait bien intéresser notre ami Timo.

More