The Blog

Le sexe du cerveau : pourquoi Catherine Vidal a tort | Scilogs.fr :Raison et psychologie – Serendipity

2 chercheurs en neurosciences démontent point par point les arguments de Catherine Vidal (mais pas forcément ses conclusions, ouf) dans sa conférence TED de 2011 sur sexe et cerveau (j’en avais parlé ici : https://www.margaux-perrin.com/serendipity/?NZ6eew).

via Le sexe du cerveau : pourquoi Catherine Vidal a tort | Scilogs.fr :Raison et psychologie – Serendipity.

Perso je pense pas qu’il y ait lieu de s’inquiéter de ce genre d’étude (cf. le ouf).

Le sexisme est une pure connerie qui n’a rien à voir avec la science donc ça ne sert a rien d’espérer que des conclusions scientifiques viennent étayer ou non cela. La science dirait que c’est scientifiquement justifié que je dirais toujours que c’est un comportement moisi.

Et quand bien même il y aurait des différences homme femme ? Et alors ? Du moment qu’elles ne font pas l’objet de discriminations…

J’ai tendance à penser que les différences sont une source de richesse et de complémentarité. En plus il y en a systématiquement des flagrantes d’un homme à l’autre ou d’une femme a l’autre et tant mieux.

Alors pourquoi perdre son temps a comparer homme femme ?

Il y aura toujours un homme plus intelligent qu’un autre homme. Toujours une femme plus intelligente qu’une autre femme. Toujours une femme plus intelligente qu’un autre homme et inversement.

Bref je trouve que ces débats sont une perte de temps et ne font pas avancer le fond : la discrimination, qui dépasse largement l’homme / la femme et s’étend sur bien d’autres concepts (la race, la couleur, la différence…) et qui n’est qu’un histoire de cons.

Read More

Pour la première fois, une intelligence artificielle passe avec succès le test de Turing

Créé en 1950 par Alan Turing, le test du même nom consiste à mesurer la capacité de réflexion d’une machine. Pour être passé avec succès, l’ordinateur, ou plutôt l’intelligence artificielle qu’il contient, doit parvenir à tromper au moins 30% de ses testeurs en 5 minutes maximum, en se faisant passer pour un être humain. Jusque-là, aucun programme informatique n’y était parvenu. C’est finalement une équipe basée en Russie qui a réussi cette prouesse il y a quelques jours.

via Pour la première fois, une intelligence artificielle passe avec succès le test de Turing.

On arrête pas le progrès. Mais ne nous emballons pas, les auteurs de l’intelligence artificielle ont délibérément introduit un gros biais dans le test : celui de dire que le sujet (i.e. l’ia) est un enfant de 13 ans. Cela ne diminue pas leur mérite mais introduit un gros biais quand même : si les réponses sont incomplètes ou manquantes, on trouvera cela beaucoup plus normal venant d’un enfant que venant d’un adulte… Donc on aura plus tendance à trouver cela humain.

Read More

BBC News – New family of recyclable plastics created ‘by accident’

Researchers have developed a collection of new plastics that are recyclable and adaptable – and the discovery began with a laboratory mistake.

via BBC News – New family of recyclable plastics created ‘by accident’.

Pas tout jeune mais je m’étais gardé cela de côté. Prometteur ! Et puis cela permet de ne pas oublier que nombre de découvertes sont aussi issues du hasard…

Cela me fait penser aussi qu’aujourd’hui avec tout cet assistanat, ce système de cartographie des gens et de suggestions de contenu adapté dans le monde numérique on laisse une place de moins en moins sérieuse au hasard ce qui pourrait être parfaitement dommageable.

Read More

La NASA présente son vaisseau Enterprise

Le physicien Harold White travaille depuis deux ans sur la propulsion Alcubierre au sein de la NASA. Ce système, en gros, permettra de se déplacer plus vite que la lumière en déformant l’espace-temps. Toujours pour vulgariser, ce système de propulsion permettra au vaisseau de voyager sans déplacement, un peu comme la Guilde Spatiale dans Dune, en somme.

via La NASA présente son vaisseau Enterprise.

Need 😀

Read More

Du plastique capable de « cicatriser » ?

Une équipe de chercheurs de l’Illinois aurait développé un polymère permettant au plastique de se régénérer après avoir été endommagé. Imitant la façon dont la plupart des êtres vivants cicatrisent grâce à la coagulation du sang sur la chair esquintée, cette nouvelle matière possèderait deux composants capables de gélifier en un instant pour combler la surface abîmée.

via Du plastique capable de « cicatriser » ?.

Ahhhh vivement ça arrive sur le marché 😀 J’aimerais bien aussi enfin des batteries qui se rechargent vite et durent longtemps ~~

Read More