La mémoire est un mécanisme bien étrange. Pour commencer, les faits et les aptitudes relèvent d’un type de mémoire différent de celui des souvenirs que nous avons des événements que nous vivons. Il est donc parfaitement normal que vous soyez capable de me dire ce que signifie ADN et de me donner les cent premières décimales du nombre pi [si ces connaissances correspondent à votre secteur d’activité, ndlr], et pourtant d’oublier ou de vous tromper à propos de ce que vous avez fait le mois dernier.

Source : Une bonne partie de vos souvenirs sont faux | Slate.fr

On est tous conscients de se souvenir plus ou moins bien de notre passé. Par contre on ne réalise pas toujours qu’en fait nos souvenirs sont juste faux si on les compare rigoureusement à la réalité. Cela donne a réfléchir de considérer que notre propre représentation du passé et donc de notre vie repose sur quelque chose de rigoureusement faux ou à minima sur une somme d’approximations qui ont gentiment dérivé de la réalité.