Tagged: surveillance

Un assureur analyse des données cartes pour prévoir le comportement de ses clients

J’ai entendu une news à la radio hier comme quoi aux états unis un assureur aurait trouvé le moyen d’analyser l’utilisation des cartes bancaires de ses clients afin de prédire des comportements à risque. Bien sur ils parlent de faire ça pour préserver la santé des gens style « vous n’avez plus d’abonnement de sport mais faudrait continuer » ou encore « achetez moins d’alcool ».

Autant dire que c’est totalement choquant et scandaleux. Violation de vie privée puis porte ouverte sur surfacturation d’assurance refus d’assurance augmentation des inégalités et j’en passe…

Par contre après une brève recherche sur le net je ne retrouve aucune source… Quelqu’un aurait vu ça ? Merci.

More

Sommet NetMundial : vers la fin du contrôle d’Internet par les Etats-Unis

La surveillance massive par le gouvernement américain était au centre des discussions à Sao Paulo, où s’est tenue la conférence internationale sur la gouvernance d’Internet.

via Sommet NetMundial : vers la fin du contrôle d’Internet par les Etats-Unis.

Ca me parait trop simpliste de résumer cela en la surveillance uniquement issue des USA. Pour moi c’est une histoire de moyens et de puissance. La majorité des gouvernements sont dans ces pratiques je pense. Simplement les USA ont la chance  (malchance ?) d’avoir les plus gros moyens sur le sujet. Donc forcément ils sont plus disposés à passer pour les seuls (connerie) méchants dans l’histoire…

More

Chers lecteurs, l’heure des révisions a sonné… : Reflets

Oui, même si Reflets a perdu toute sa crédibilité, il vous faut réviser. Relire. Car on ne peut comprendre les choses de la vie qu’en les mettant en perspective, sur le long terme. Reflets vous a beaucoup parlé de Deep Packet Inspection depuis sa création, cette technologie qui permet de passer de la surveillance façon « agence de détectives privés » à celle de l’ensemble du nation ou d’une région du monde. Les documents d’Edward Snowden l’on montré assez clairement, c’est même toute la planète qui peut être mise sous surveillance. Dans un monde panoptique où chacun est considéré comme un délinquant en puissance, le rêve de Nicolas Sarkozy, vous êtes la cible, je suis la cible, votre grand-mère est la cible, votre chat est la cible.

via Chers lecteurs, l’heure des révisions a sonné… : Reflets.

Un récap des articles reflet sur la thématique, pour plus tard.

More

Synthèse du programme de surveillance américain – LinuxFr.org

En juin 2013, Edward Snowden, un informaticien de 30 ans travaillant à l’agence de sécurité américaine (NSA) a révélé des informations top secrètes concernant les programmes de surveillance américains à travers les journaux Guardian et Washington Post. Ces révélations distillées au compte-goutte par les médias ont été un choc pour la planète et ont relancé les débats sur la prise d’information et la surveillance généralisée.

Synthèse des programmes les plus importants révélés dernièrement.

via Synthèse du programme de surveillance américain – LinuxFr.org.

Un eu d’esprit de synthèse ne fait pas de mal. C’est vrai qu’avec les révélations qui sortent au compte goutte, ça n’est pas inutile de tout remettre ensemble (et ça fait peur !).

More

Jérémie Zimmermann : « Nous n’en sommes qu’au tout début de l’affaire Snowden » | La crise du travail | Ventscontraires.net, la revue collaborative du Rond-Point

Avec le scandale de la NSA, une distinction claire est en train d’apparaître aux yeux de tous entre la technologie qui contrôle et la technologie qui libère »

via Jérémie Zimmermann : « Nous n’en sommes qu’au tout début de l’affaire Snowden » | La crise du travail | Ventscontraires.net, la revue collaborative du Rond-Point.

Réflexion intéressante sur la technologie. Le mieux c’est que ce n’est pas uniquement applicable au net et que nous avons de nombreux exemples dans l’histoire en ce sens.

C’est le moment de ressortir une citation de Benjamen Franklin que j’aime bien :

Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux.

 

More